毕业论文网

参考文献编辑器论文范文 endnote编辑参考文献论文文献资料

《RelationEntreleSensetleChangementdeLaPlacecleL'adjeCtifQualifiCatif》概括:本论文主要论述了责任编辑参考文献论文范文相关的参考文献,对您的论文写作有参考作用。

(青岛科技大学 外国语学院,山东 青岛 266061)

【摘 要】La place de l’adjectif qualificatif comme épithète est une question compliquée en francais, il peut être placé soit 论文范文ant, soit après le nom qu’il qualifie. Pour certains adjectifs, leur place différence résulte du changement de leur sens, mais pour certains adjectifs, le changement de place ne produit pas un changement de sens. Cet article porte sur le deuxième cas.

【关键词】Place;Adjectif qualificatif;Epithète;Changement;Sens

L’adjectif qualificatif est un élément adjoint au nom, dont la fonction est“d’exprimer une propriété essentielle de la substance désignée par le nom (ou le pronom) auquel il se rapporte”① Beaucoup d’adjectifs peuvent se placer soit 论文范文ant, soit après leur support. Il semble que le choix de l’une ou l’autre position se détermine selon que l’on veut soit le banaliser l’adjectif en le antéposant, soit lui restituer sa force sémantique en le postposant. Dans le premier cas, l’absence d’accent sur l’épithète amène à sentir le groupe adjectif + substantif comme une unité phonétique et sémantique où l’adjectif perd beaucoup de son poids propre. Dans l’autre, l’accent que porte alors l’adjectif le sépare du substantif et lui restitue sa pleine autonomie sémantique. ‘fausse pièce’ est très proche du mot composé, ‘pièce fausse’ distingue nettement le substantif de l’adjectif qui retrouve sa ‘capacité de caractérisation maximale’.

On peut distinguer deux cas, soit le changement de place produit un changement de sens, soit il n’en produit pas. Dans cet article, on va traiter sur le dernier cas.

Le changement de place ne produit pas de changement de sens :

un auteur peut choisir de postposer ou d’antéposer un adjectif pour des raisons de rythme ou de sonorité. Il peut choisir d’antéposer un adjectif déjà subjectif pour accroitre sa charge affective, ou de le postposer pour le rendre plus classifiant : une étrange femme, une femme étrange. Il s’agit en général d’adjectifs exprimant un jugement, une appréciation : une superbe voiture 等于 une voiture superbe

On peut considérer que les adjectifs épithètes se placent normalement après le nom, en quelque sorte par défaut, c’est à dire lorsqu’ils n’exprime que leur sens descriptif codé. C’est sans doute à ces adjectifs que peuvent s’appliquer valablement les appréciations usuelles sur les valeurs ‘affectives’ et ‘appréciatives’ ou sur l’accent d’insistance discursivement attachés à l’épithète antéposée. On trouve beaucoup d’adjectifs déjà pourvus d’une charge affective (atroce, merveilleux, horrible, abominable, admirable, épouvantable, etc : restait cette redoutble infanterie de l’armée d’Espagne) ou du moins susceptibles d’en développer une, le contexte général aidant et grace au marquage opéré par l’antéposition (remarquable, sensible (au sens quantitatif), fin, etc). Tout se passe comme si l’attribution de la qualité dénotée par l’adjectif était prise en charge –pour des raisons que seuls le contexte et la situation peuvent éclairer –par le locuteur ou par l’énonciateur, c’est à dire par la personne qui est censée s’exprimer par la voix du locuteur. Dans les couples :

l’ample monde au delà de l’immense horizon / le monde ample au delà de l’horizon immense

Merci pour cette agréable soirée. / Merci pour cette soirée agréable

Il nous a servi une horrible piquette. / Il nous a servi une piquette horrible

les sanglots longs des violons de l’automne / les longs sanglots des violons de l’automne

L’adjectif postposé efface la nuance d’appréciation ou d’expérience subjective qu’induit son antéposition. L’antéposition est d’ailleurs devenue l’une des caractéristiques d’un certain style journalistique qui multiple sans nécessité et souvent sans effet apparents les notables progrès, sensible amélioration, etc.

Les valeurs liées l’antéposition et à la postposition de l’adjectif sont soulignées par un phénomène prosodique : alors que le nom tête et l’adjectif postposé(un homme heureux) portent chacun un accent, les suites (adjectif antéposé - nom) tendent à cumuler sur la dernière syllabe du groupe et l’accent du nom-tête et l’accent du groupe (un heureux homme). Ainsi l’adjectif antéposé apparait plus étroitement uni au nom 论文范文ec lequel il forme une unité prosodique souvent source d’un nom composé :(battre d’)une courte tête, un bon mot, une longue maladie, etc. La fragmentation et le regroupement accentuels seraient alors les marques respectives d’une disjonction ou d’une fusion notionnelle entre le nom et l’adjectif.

Une épithète accompagnant un substantif lui-même déterminé se place généralement 论文范文ant ce substantif: une planche solide / une solide planche en bois de chêne, une odeur nauséabonde / une nauséabonde odeur de moisi, etc. On pourrait, certes, trouver à la position de l’épithète, dans la plupart des cas relevés plus haut, des raisons relevant à proprement parler de la syntaxe. Ainsi de l’épithète suivie de compléments, ou modifiée par l’adverbe ou accompagnant un substantif déterminé. Pour chacun de ces cas de figure, on ne peut contester que la postposition où l’antéposition de l’épithète tient compte de nécessité syntaxiques. En particulier, il est sur que la langue tend, d’une part, à ne pas dissocier les groupes dont les membres sont interdépendants (déterminant-déterminé, complété-complément, etc) – de là, par exemple, la postposition obligatoire d’un adjectif lui-même complété pour éviter à l’adjectif d’être trop éloigné de son support (cf. une automobile belle à regarder), on ne peut dire: une belle à regarder automobile: etc, d’autre part, à respecter l’ordre de la séquence progressive qui fait aller la phrase du connu à l’inconnu - ordre respecté dans ‘une automobile belle à regarder’ et plus du tout si l’épithète et son complément sont antéposés.

Mais il semble qu’au fond les différentes dispositions de l’épithète ici constatées obéissent essentiellement à des inpératifs de nature rythmique. On remarquera que toutes les occurences présentent un mouvement fondé sur une organisation par masses croissantes. Ainsi se trouvent placés en tête les éléments les plus courts, ce qui conduit soit à rejeter en fin d’énoncé l’adjectif modifié par l’adverbe ou suivi d’un complément, soit, à l’inverse, à l’antéposer quand le support se trouve déterminé par un complément. Si syntaxe et rythme conjuguent ici leur influence, il semble que le rythme joue un role prépondérant qui fait se plier les séquences épithète + support ou support + épithète au mouvement général de la phrase francaise.

参考文献编辑器:毕业论文格式6—参考文献的格式设置

【参考文献】

[1]BAYLON Christian, FABRE Paul: Grammaire systématique de la langue francaise[J]. Paris,Nathan-Université,1973.

[2]CHEVALIER Jean-Claude, BLANCHE-BENVéNISTE Claire, ARRIVé Michel, PEYTARD Jean :Grammaire du francais contemporain[J]. Paris, LAROUSSE, 1998.

[3]H. Bonard. Code du francais courant, Magnand[M].

注释:

①H. Bonard. Code du francais courant[M]. Magnand:150.

[责任编辑:丁艳]

总结:

适合责任编辑参考文献论文写作的大学硕士及相关本科毕业论文,相关责任编辑参考文献开题报告范文和学术职称论文参考文献下载。

您可能感兴趣的话题

开题报告模板 职业生涯规划论文 大学生创新思维论文 高中生论文 1000字小论文范文 论文答辩可以看论文吗 毕业设计和毕业论文 wps论文目录怎么自动生成 平面设计毕业论文题目